Congo-France : Le P.c.t réagit aux propos de Mme Eva Joly

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Dans une déclaration publiée à Brazzaville, le 17 février 2012, par la voix de son porte-parole, Serge Michel Odzoki, le P.c.t (Parti congolais du travail) a réagi aux propos de Mme Eva Joly, candidate des Verts à l'élection présidentielle française, en les considérant comme «diffamatoires, indignes et inacceptables».

«Le P.c.t rappelle à Mme Eva Joly que la liberté d’expression ne permet pas que l’on avilisse l’image d’un chef d’Etat sur la base de considérations subjectives, surtout de la part d’un magistrat», dit le P.c.t, dans sa déclaration.
«Le P.c.t constate que Mme Eva Joly ignore la réalité sociopolitique du Congo. Grâce aux efforts inlassables du président Denis Sassou Nguesso, notre pays, le Congo, a retrouvé la paix, la cohésion sociale et la stabilité. La démocratie a été restaurée. Les indicateurs macroéconomiques sont au vert. Le Congo se porte bien», poursuit la déclaration.
«Les relents de néocolonialisme dont sont teintées ses insinuations ne sont pas de nature à rassurer. En choisissant ainsi de s'attaquer à un chef d'Etat étranger en plein exercice de ses fonctions, Mme Eva Joly se trompe d'époque et amène à douter de sa capacité à diriger une grande nation comme la France», déclare le P.c.t.