Coopération ville de Pointe-Noire et société Total E&P Congo : Des équipements professionnels de protection pour les sapeurs pompiers de Pointe-Noire

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les sapeurs-pompiers de Pointe-Noire ont été dotés en équipements professionnels de protection. Il s’agit d’une action de générosité de la part de leurs homologues de la ville de Marseille, par l’intermédiaire de la société Total E&P Congo. Le député-maire de la ville de Pointe-Noire, Roland Bouiti-Viaudo, a réceptionné ce don, le 11 septembre 2012, des mains de Jacques Azibert, directeur général de Total E&P Congo, en présence du colonel Jacques Banongo, directeur général de la sécurité civile.

Le précieux don que vous remettez à notre municipalité et à ses populations arrive à point nommé, si l’on considère les nombreuses sollicitations des services de la sécurité civile de notre ville, sollicitations suscitées par les récurrents foyers d’incendie qui se déclarent ça et là». Ces propos de Roland Bouiti-Viaudo illustrent l’importance des équipements de protection individuelle reçus. Il s’agit, entre autres, de 314 paires de chaussures rangers, 1.180 pantalons S.p.f 1 et 550 vestes d’intervention contre le feu, don de l’Association du bataillon des marins-pompiers de Marseille (B.m.p.m).
En effet, l’idée de cette donation est née d’une discussion entre le président de l’Association B.m.p.m, le chef pompier de la base industrielle, Michel Bigorgne, et le responsable H.s.e, Pascal Meyer, de Total E&P Congo. C’était en avril 2012 lors d’une mission de travail à Pointe-Noire. De cette discussion est née cette volonté de faire ce don aux sapeurs pompiers de la ville de Pointe-Noire, explique M. Jacques Azibert. «Cette action de partage s’inscrit, donc, dans notre politique de partenariat avec la ville de Pointe-Noire», a souligné le directeur général de Total E&P Congo. Un acte hautement citoyen qui s’ajoute aux nombreux autres déjà réalisés par la société pétrolière, en faveur des citoyens ponténégrins.
Au nom des récipiendaires, le colonel Jacques Banongo, directeur général de la sécurité civile, a, longuement, remercié la société Total E&P Congo et les sapeurs-pompiers de Marseille, pour cet acte de sollicitude. Il a porté une appréciation toute particulière à la solidarité manifestée par les pompiers de Total E&P Congo auprès des pompiers de Pointe-Noire, lors des événements tragiques (accident d’avion, accident de train…) qui ont eu lieu à Pointe-Noire et dans le Kouilou.
Au regard de l’explosion démographique de Pointe-Noire, une ville qui compte, aujourd’hui, plus d’un million d’habitants, répartis sur plus de 50.000 hectares, il est, de plus en plus, difficile pour l’unique caserne des sapeurs pompiers de la ville, d’intervenir dans les dix minutes (règle internationale) du fait de l’intensité du trafic automobile dans la ville, des difficultés de l’accès à l’eau et, pire, quand ces soldats du feu ne sont pas convenablement équipés, notamment en tenue de protection. Le directeur général de la sécurité civile espère voir poursuivre cette collaboration au niveau de la formation continue des sapeurs pompiers de Pointe-Noire. C’est, donc, avec un réel plaisir et un sentiment de satisfaction que le colonel Banongo  a reçu ces équipements. En promettant d’en faire bon usage.

Paul TCHIOMVO

Informations supplémentaires