Total E&P Congo : Babak Bagherzadeh remplace Jacques Azibert au poste de directeur général

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Le nouveau directeur général de Total E&P Congo, Babak Bagherzadeh, qui succède à Jacques Azibert, a été, officiellement, présenté aux autorités politiques et administratives de Pointe-Noire et du Kouilou, le 13 septembre 2012, ainsi qu’aux sociétés partenaires, prestataires de services et membres de la société civile. Un changement dans la continuité, qui intervient au moment où Total E&P Congo s’engage dans le développement de Moho-Nord, le plus grand projet de développement pétrolier, à ce jour, au Congo.

Il y a près de quatre ans, quand Jacques Azibert est arrivé à la tête de Total E&P Congo, la filiale pétrolière française était sur les rails de la croissance. Cette croissance a été maintenue, en créant la confiance, à travers la transparence en interne et à l’externe et en mobilisant toutes les énergies. Par ailleurs, répondant aux exigences de la mondialisation, il a développé les valeurs de responsabilité sociétale et de développement durable, mettant ainsi l’homme au centre de ses préoccupations.
De ce fait, les Ponténegrins retiendront de lui, entre autres, les nombreux projets réalisés ou en cours, dans les domaines socioéconomiques: adduction d’eau, éclairage public, construction et/ou réhabilitation d’infrastructures scolaires, sanitaires et culturelles, etc.
Jacques Azibert est, donc, parti, fier d’avoir réussi, au dernier moment, à conclure avec l’Etat congolais, les accords sur les conditions économiques et fiscales permettant le développement de Moho-Nord. Un projet d’une importante envergure (8 à 10 milliards de dollars d’investissement) et qui assurera le maintien de la production de Total E&P Congo durant les 25 prochaines années. Mieux, il présente tous les atouts pour accompagner le développement économique du Congo, de façon pérenne. En effet, «le programme ambitieux du «Contenu local» que nous avons conjointement mis en place avec le Ministère des hydrocarbures, doit contribuer à dynamiser le tissu économique congolais, développer les capacités humaines et entrepreneuriales, créer des emplois et favoriser la diversification des activités économiques au Congo», avait expliqué Jacques Azibert, avec l’espoir que de nombreuses entreprises de Pointe-Noire profiteront des opportunités qu’offrira Moho-Nord.
Le nouveau directeur général de l’entreprise pétrolière, Babak Bagherzadeh, s’est engagé à poursuivre tous les projets de développement du «contenu local» et de responsabilité sociétale initiés par son prédécesseur. «Le message que je souhaite confirmer, ce soir, est que nous allons poursuivre et intensifier nos efforts dans toutes nos activités, pour assurer le court, le moyen et le long terme…. Même si Jacques a mis la barre très haute dans tous les domaines, notre objectif est de faire mieux! Des perspectives très intéressantes de développement se présentent, donc, à Total E&P Congo et à tous nos partenaires», a confirmé M. Babak.
Si plusieurs fronts attendent le nouveau patron de la filiale congolaise du groupe français Total, il y a, cependant, celui de la sécurité dans les opérations, pour lequel et à titre individuel, il souhaite un engagement total de chacun de ses collaborateurs et des partenaires: «Zéro accident, zéro incident avec arrêt et zéro rejet non conforme… un triple zéro, c’est possible et nous nous devons de l’atteindre», a averti Babak Bagherzadeh. Un souci qu’il entend partager avec l’ensemble du personnel.
Pour sa part et au nom de tous ses concitoyens, le député-maire de la ville de Pointe-Noire, Roland Bouiti-Viaudo, a rassuré le nouveau directeur général de Total E&P Congo de ce que toutes les autorités locales sont disposées à collaborer, pleinement, dans l’exécution de sa tâche. A l’attention de Jacques Azibert, un grand merci pour l’œuvre accomplie. Des remerciements partagés aussi par les autres sociétés partenaires de Total E&P Congo, à travers le discours de Peter Hartshorn, le directeur général de la société Chevron-Congo.
Il ne reste plus qu’à souhaiter bon vent en terre congolaise, au nouveau directeur général de Total E&P Congo.

Paul TCHIOMVO

Informations supplémentaires