A.g.k.d (Association Gaétan Nkodia pour le développement) : L’édition 2011 du challenge remportée par Dynamique et Maison d’Arrêt

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Gaétan Nkodia, député de la première circonscription électorale de Tié-Tié, à Pointe-Noire, président d’honneur de l’A.g.k.d (Association Gaëtan Nkodia pour le développement), a organisé, dans sa circonscription électorale, l’édition 2011 du challenge Gaétan Nkodia de football des jeunes et de nzango moderne. En nzango, Dynamique l’a remporté, tandis qu’en football des jeunes, c’est l’équipe Maison d’Arrêt qui est arrivée en tête.

Suivant le règlement intérieur de la compétition,  les huit équipes engagées dans chaque discipline divisée en deux poules chacun, devaient se rencontrer en élimination directe. Au football des jeunes, il y a eu: FC Zangul, Marché Tié-tié, Maison d’Arrêt, Toulouse, Tunnel, FC Nice, Ngouassouma et Vietnam.
En nzango moderne, il y avait: Mvoumvou, FC Atlantique, Paris, Ngoyo, Dynamique, les CQ 303, 304 et 305.
Depuis le lancement de la compétition, le stade 31 décembre 1969 était pris d’assaut, chaque week-end, par les passionnés du football et du nzango. C’était un véritable moment de détente, surtout que les rencontres étaient d’un niveau technique appréciable. En suivant ces rencontres, on peut dire que la relève en football national est garantie.
Les finales se sont jouées samedi 31 décembre 2011, au stade de l’Ecole 31 décembre 1969, en présence du député Gaétan Nkodia, initiateur du tournoi, des responsables des huit bureaux de quartiers, des sages et d’un public rivalisant celui du stade municipal, lors de grandes joutes.

Dynamique l’emporte de nouveau en nzango


Tout a commencé par le match de classement en nzango. FC Atlantic est venu à bout de Paris, sur un score sans appel de 42 points à 15.
La première finale a mis face-à-face l’équipe de Dynamique à celle de Mvoumvou. Les joueuses de Dynamique, lestes, promptes à tromper la vigilance de l’adversaire et mieux expérimentées, ont su tirer leur épingle du jeu, en battant leurs adversaires par 21 points à 17.
Comblée, Simone Pandzou, capitaine de Dynamique, visage rayonnant de joie, s’est explosée en ces termes. «Nous sommes détentrices de ce challenge, depuis son lancement. Ça, c’est pour la deuxième fois que nous le remportons. Ma joie est incommensurable. Nous demandons à notre député de nous amener sous d’autres cieux, pour aller nous mesurer avec les autres, car ici à Pointe-Noire, nous n’avons plus d’adversaires de taille».

Maison d’Arrêt champion en football des jeunes


Le tour est revenu à la finale tant attendue  du football, qui a opposé l’équipe Maison d’Arrêt, à Vietnam. Les joueurs des deux formations ont rivalisé d’ardeur et  les gardiens ont veillé au grain, à telle enseigne que le score est resté vierge jusqu’au temps règlementaire. La série fatidique des tirs au but a départagé les deux équipes. Les joueurs de Maison d’arrêt, plus adroits, ont marqué trois buts et n’ont encaissé qu’un seul. Du coup, Maison d’Arrêt a remporté le challenge Gaétan Nkodia de football des jeunes, édition 2011.
Prince Bickoum, capitaine de l’équipe Maison d’Arrêt, a exprimé ses sentiments: «Bien que nous avons gagné, il faut reconnaître que la formation de Vietnam est bonne, surtout sa défense et son attaque. Notre souhait, sur l’aire de jeu, était, justement, d’arriver à la séance de tirs au but. Mes joueurs, qui n’ont pas démérité tout au long de la rencontre, s’étaient préparés à cette épreuve. Le résultat est là. Je remercie le député Gaétan Nkodia, pour cette initiative. Car au-delà de la victoire, nous nous sommes créés toute une panoplie de connaissances, avec les jeunes d’autres quartiers. Merci honorable».
Pourquoi organise-t-il, chaque fin d’année, ces tournois en football des jeunes et en nzango moderne. Gaétan Nkodia a répondu: «Nous sommes très content de la manière dont s’est déroulée l’édition 2011. Depuis plus de trois ans, nous organisons ce challenge Gaétan Nkodia, pour essayer d’émanciper les jeunes, par le sport et déceler les talents qui sommeillent dans nos quartiers. Nous pensons insérer les meilleurs dans les équipes de haut niveau existantes, afin que chacun d’eux puisse essayer de s’exprimer pour atteindre l’élite, à l’image des grands joueurs que nous avons connus et qui sont passés par ce moule. Je voudrais aussi ajouter que ce genre de championnat cultive les valeurs d’esprit d’équipe, de tolérance, de fair-play, d’union, d’unité et de paix chères à notre président de la République, Son Excellence Denis Sassou Nguesso».
Après la remise des prix aux différents gagnants, le député Gaétan Nkodia, qui a horreur de faire les choses à moitié, a reçu, à son domicile, les présidents des comités de quartiers, les sages et les membres de son association autour d’un repas convivial. Il a profité de cette occasion pour leur remettre des enveloppes pour bien passer les fêtes de fin d’année dans leurs familles respectives. A leur tour, ces derniers ont souhaité à Gaétan Nkodia les vœux les meilleurs pour l’année 2012.

Equateur Denis NGUIMBI

Informations supplémentaires