Eliminatoires CAN 2013 juniors : Les Diables-Rouges en sursis!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Samedi 28 juillet 2012, au Stade Massamba-Débat, les Diables-Rouges juniors du Congo et leurs homologues de l’Afrique du Sud ont joué leur match aller du deuxième tour des éliminatoires de la CAN 2013 de leur catégorie. Une courte victoire des Congolais (2-1), telle est l’issue de cette chaude explication.
Ce résultat pourrait compromettre la carrière des Diables-Rouges dans cette compétition. On leur a souhaité, en effet, une victoire avec deux ou trois buts d’écart, à domicile. Malheureusement, ils étaient en manque de réalisme. Ils n’ont pu, hélas, transformer leur supériorité technique et physique en un immense succès qui aurait inondé de joie, relever ceux qui vacillent.
Il faut regretter, cependant, que les Diables-Rouges aient abordé cette rencontre, sevrés de la préparation à l’extérieur (en Egypte et au Rwanda) escomptée par leur staff technique. Eddie Hudanski, leur entraîneur principal, l’a déploré. Il ne détient pas les cordons de la bourse qui permettent de réaliser le planning de préparation. C’est la Fédération et le Ministère des sports qui en ont le monopole. Or, ceux-ci souffrent de la maladie chronique du dénuement. Sous d’autres cieux, le sport d’élite a divorcé d’avec l’irresponsabilité. On ne peut désirer de rendre belle une épouse et répugner à se saigner, pour l’obtenir.
Bref, les Diables-Rouges réussiront-ils à relever le défi au match retour? Ils doivent être plus réalistes qu’ils ne l’ont été à Massamba-Débat. Un stade où le public était tout acquis à leur cause. Mais, à la 8ème minute, pris de vitesse, en défense, ils ont encaissé le premier but, œuvre de Thabani Mthemby, à la conclusion d’un contre rondement mené par Snethemba: 1-0, pour l’Afrique du Sud.
La réplique congolaise s’avérait vigoureuse. Elle produisait un slalom de Hardy Binguila, au cœur de la défense adverse. Ce dernier explosait, en vain, du pied droit, le portier Lebo s’étant trouvé sur la trajectoire du ballon qu’il a repoussé (12e).
Desmond Bouetoutelamio (30e) et Constantin Bakaki (35e) explosaient, eux aussi, mais de la tête, sans succès. Cependant, à la 42e minute, le verrou sud-africain cédait, en plaquant au sol, dans la surface de réparation, Bel Ange Epako. Le penalty sifflé était transformé en but par Percy Akoli (42e): 1-1.
Après les citrons, les Diables-Rouges donnaient l’impression d’en finir avec les bégaiements. Ils contraignaient leurs adversaires à concéder des corners. A la 55ème minute, le verrou sud-africain sautait, pour la deuxième fois, pour laisser passer Constantin Bakaki. A l’origine de son but, une frappe initiale de Dorian Mayanith, repoussée, qu’il prolongeait, du pied gauche: 2-1.
Le vent soufflait fort dans le camp sud-africain. Biassadila (66e) et Bakaki (70e) étaient à deux doigts d’inscrire, chacun, un nouveau but, qui aurait mis du baume au cœur du public congolais. Eh bien, on l’attend…

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Congo: Ngakosso; Romaric Etou (puis Nkouka, 90e), Carof Bakoua, Dorian Mayanith, Pandza-Mobié; Desmond Bouetoutelamio, Hardy Binguila, Constantin Bakaki (puis Charlevy Mabiala, 77e), Percy Akoli; Bermajin Kangou (puis Biassadila, 55e), Bel Ange Epako. Entr.: Eloi Mankou.
Afrique du Sud: Naubeni Lebo; Mbokeni, Siyabonga Zulu, Ismaël Mngonyama, Junior Sibande; Cebo Mejiwa, Ngidi Snethmea Thabani Mthembu; Ebrahim Seedat, Mennzi Masuku (puis Seun Ledwaba, 64e).

Informations supplémentaires