Politique etrangere des etats unis 1 de la responsabilite d etre une puissance mondiale

0
Une plateforme interactive en ligne sur les foyers communautaires et les hôpitaux

Santé mentale. Sur cent signalements détails reçus par Cittadinanzattiva concernant l’assistance locale, 27,8% d’entre eux font explicitement référence à la santé mentale, une forte augmentation par rapport au chiffre de 2021 de 12,8%.

Les rapports décrivent un scénario de déficit structurel croissant des services de santé mentale : l’absence ou du moins le manque évident d’intervention du service public signifie que la gestion, voire la prise en charge réelle du patient psychiatrique, est dans de nombreux cas entièrement déléguée à la famille. .

Le manque ou la pénurie de structures et de centres publics

Les rapports les plus fréquents dans le domaine de la santé mentale décrivent les grandes difficultés qui pèsent sur les patients et leurs familles, voire le désespoir de gérer une situation devenue intenable au niveau familial (près de 28% le signalent)e manque de professionnels de santé de la région (17%), la mauvaise qualité des soins (14,4%).

Le manque ou la pénurie de structures et de centres publicsles tourments liés aux procédures d’activation des soins de santé obligatoires (9%), les effets des traitements pharmacologiques (8,1 %), la difficulté d’accéder aux soins publics (4,5 %).

URGENCE PNRR. Grâce à une collaboration entre Cittadinanzattiva et la Fondation Openpolis, un suivi a été lancé sur le thème de l’assistance territoriale à partir de la cartographie des interventions envisagées par le PNRR.

  • Le travail s’est basé sur la collecte de données sur les interventions individuelles prévues par les contrats de développement institutionnel stipulés par le ministère de la Santé et les différentes régions.
  • Ceux-ci ont ensuite été géoréférencés et enrichis d’informations complémentaires extraites de sites institutionnels et de documents publics.

La photographie est contenue dans un rapport publié par Openpolis et Cittadinanzattiva „Le PNRR et la santé territoriale”, consultable dans ses focus régionaux sur le lien suivant https://openpnrr.it/tema/medicina-territoriale/ (plateforme OpenPNRR) .

Une plateforme interactive en ligne sur les foyers communautaires et les hôpitaux

Une plateforme interactive en ligne sur les foyers communautaires et les hôpitauxLes données disponibles sur les Maisons Communautaires et les Hôpitaux nous permettent de vérifier que, comme prévu par le PNRR, la planification et l’emplacement des structures ont respecté les normes fixées par la réforme du Décret Ministériel 77/22 : nous aurons un foyer Maison Communautaire chaque année. 40 000 à 50 000 habitants, alors qu’avec un plus petit nombre d’habitants, une maison à rayons était prévue.

Mais les données montrent également qu’il y aura de nombreux territoires, notamment appartenant aux zones intérieures, qui, caractérisés par un faible nombre d’habitants, resteront privés de ce service.

  1. Le modèle envisagé par la réforme du décret ministériel 77/22 ne prend pas en compte les différences territoriales.
  2. La proximité dans certains territoires nécessite d’intégrer les structures avec leur digitalisation (COT et télémédecine), de valoriser l’existant sur les territoires, d’adopter une approche communautaire.

La santé mentale est un droit universel. Cette année, mardi 10 octobre 2023, la journée dédiée à ce thème, fortement soutenue par la Fédération mondiale pour la santé mentale depuis 75 ans, vise à sensibiliser au droit de chacun au bien-être émotionnel et psychologique, condition pour concrétiser ses attitudes.

Selon leurs propres besoins, faisant leurs propres choix dans la communauté

La société Ulss 5 Polesana a organisé une série d’événements de sensibilisation au thème proposé, qui impliquent la communauté, pour sensibiliser les lieux de traitement, pour lutter contre la discrimination et la stigmatisation.

  1. Dans la certitude que la prévention est une arme précieuse, le mardi 10 octobre 2023, en collaboration avec l’Observatoire National Onda,
  2. il sera possible de réserver un entretien d’information au Centre de Santé Mentale de Rovigo, dans la Cittadella Sociosanitaria, à Badia Polesine en au point de santé local et au Centre de santé mentale d’Adria, à l’hôpital.

Pour effectuer une réservation, il suffit de vous connecter à la page dédiée du site Internet de la Compagnie de Santé h Open-Day-salute-mentale et de choisir le lieu et l’heure, sous réserve de disponibilité.

Les mardi 10 octobre, vendredi 13 octobre et mardi 17 octobre 2023, des réunions de sensibilisation et de promotion de la santé mentale auront lieu dans les écoles polyvalentes du Polesine inférieur, moyen et supérieur pour sensibiliser les jeunes et les informer sur la stigmatisation qui existe. accompagne souvent la maladie mentale.

Communautés ouvertes

Est en revanche le moment de discussion et de convivialité qui se tiendra le mardi 10 octobre, à partir de 10h30, à Corte Guazzo, en collaboration avec les coopératives sociales associées „Sanithad”, „Porto Alegre”, „La Goccia”, „un signe de Paix”. Des invités de Corte Guazzo, des membres de la famille, des institutions et des citoyens seront présents.

Le même jour, à partir de 17h00, „Art dans la rue”, dans le cadre de la place Annonaria de Rovigo où, en collaboration avec les Coopératives Sociales associées elles-mêmes, des ateliers d’artisanat, des ateliers de jeu pour les plus petits, de la musique avec percussions et une exposition d’œuvres de rue.

  1. La Commune de Rovigo s’est jointe à l’initiative promue par la Société Italienne de Psychiatrie en illuminant en vert un monument représentatif de la ville, la couleur symbolisant la santé mentale : le bâtiment municipal de la Piazza Vittorio Emanuele.
  2. L’initiative est promue dans toute l’Italie et verra s’allumer une chaîne de lumières, grâce à l’implication de plus d’un millier de membres de la Société italienne pour la santé mentale répartis dans toute la péninsule.